• Chose promise, chose due. Je vais vous narrer par le menu ma remontée du Rhône pour rejoindre Les Roches de Condrieu. (voir la galeries de photo) Or donc, ce matin du 21 avril 2004, Agnès et sa C3, par l'autoroute A7, conduit à Gallician l'équipage qui m'accompagnera.

    Deux "mecs". L'un, Gérard, navigue depuis belle lurette. L'autre Michel est un néophyte de la navigation fluviale. L'un est parfaitement détendu, l'autre est fortement stressé. L'un sera le "capitaine", l'autre "l'équipier". Heureusement !!! A peine arrivés, mes convoyeurs se livrent à une inspection en règle : niveau d'eau, de gas oil, l'état des batteries, des pompes de cale, le fonctionnement du frigo à gaz, vérifient la bonbonne de butane, etc...etc... Ils font tourner le moteur, regardent ma fumée; elle est parfaite c'est à dire à peine visible. Mes circuits de refroidissement fonctionnent bien. Ils refont le niveau d'huile après avoir laissé mon moteur se reposer un peu.

    17h, je suis prête à partir. Agnès a veillé au ravitaillement pour eux et pour moi. En avant toute direction l'écluse de Saint Gilles où nous nous amarrons vers 18h30 pour passer la nuit. Attentive, Agnès nous a rejoint et prépare un sympathique repas. Ils ont prevu de repartir au plus tôt de Saint Gilles.

    Par radio, ils conviennent avec les éclusiers que 7h15 sera la bonne heure. La deuxième journée, je vous la raconterai plus tard. Mais je peux vous dire que j'ai fait quelques misères au "pauvre" Michel.

    A plus Fleur d'Avril


    votre commentaire
  • Quelques photos du port de plaisance des Roches de Condrieu
    Voir la galerie

    votre commentaire
  • Je vous disais donc qu'ils m'avaient trouvée dans un petit port du midi, plus précisemment la Halte Fluviale de Gallician sur le canal du Rhône à Sète.

    Auparavent Michel et Agnès avaient préparé le terrain avec la Capitainerie des Roches de Condrieu (voir le lien) pour me reserver une bonne place dans ce port de plaisance, proche de Vienne, dont l'environnement leur plait beaucoup. Accueil sympathique. Petit café, information, explication, comprehension. Rien de plus simple. Une place m'attendait donc au coeur du port, tout près de mes "frangines" de la plaisance fluviale.

    Il restait à me rapatrier du soleil du midi vers les "brumes" du nord. Comme ils etaient néophytes tout les deux, il était totalement exclu qu'ils me remontent seuls. Et c'est là qu'Agnès a une idée de génie. Elle a une copine qu'elle avait pas vu depuis longtemps, qui connaissait bien un "mec" naviguant depuis 20 ans. Elle recherche le n°de téléphone de cette copine, l'appelle, lui pose le problème, celle-ci demande à son "mec", il dit oui. Vendu . ce sera pour la troisième semaine d'Avril. La remontée, je vous la raconterai la prochaine fois.

    A Plus Fleur d'Avril


    votre commentaire
  • Je vous avais promis des détails sur "ma vie et mon oeuvre", les voici. Je suis née en 1971 construite toute en acier par les Chantiers A.M.I à La Rochelle. Il paraît que je suis un exemplaire unique. Mes "parents" m'ont conçue pour que je sois habitable, confortable autant que faire se peut. Je ne suis pas très grande (8m70) mais plutôt large et toute en rondeur.

    Lorsque je navigue, je ne suis pas très rapide (8/10 km/h) mais celà convient bien aux deux lascars qui me pilotent, Agnès et Michel. Ils m'ont appelé FLEUR D'AVRIL et ça me plait bien. J'ai appris un peu par hasard comment ils m'avaient trouvée.

    Le magazine mensuel FLUVIAL publie des annonces de propriétaires qui cherchent à vendre leur bateau. Mon ex m'y avait décrite en quelques mots et cela correspondait aux critéres de choix de ceux qui allaient devenir mes nouveaux proprios.

    En entendant un peu leurs conversations avec leurs amis qui viennent naviguer avec eux ou tout simplement prendre l'apero à bord, j'ai appris qu'ils avaient décidé au début 2003 de passer leurs permis (côtier et fluvial) puis de se mettre en recherche à l'automne de la même année. En fait ils m'ont trouvée en décembre et achetée en janvier 2004. Je m'appelais alors ESCLARMONDE. La suite, je vous la raconterai plus tard.....

    A plus Fleur d'avril


    1 commentaire
  • Voici la "bête" sous toutes les coutures
    Voir la galerie

    votre commentaire