• ETE 2004 Cinquième épisode.

    Pour demain la météo n'est pas très clémente. Vent du sud annoncé et seulement quelques éclaircies. Nous décidons pour autant de descendre jusqu'à Andancette, quite à annuler au dernier moment. Le lendemain, le vent du sud est bien là mais le ciel est tout bleu. Nous larguons les amarres vers 10h et vogue la galère. Fleur d'Avril saute sur les petites vagues courtes. La vigilance est totale. Il faut éviter les bois flottants et les bancs d'algues .

    Nous laissons passer un automoteur qui descend à vide et à bride abattue. Comme nous approchons de l'écluse de Sablons, nous lui filons le train en poussant à 2800 tours pour passer avec lui. Erreur !!! le klaxon d'alarme de surchauffe se met à hurler ! Retour à 1200 tours et tout rentre dans l'ordre. Nous avons fait une erreur de débutants. L'inertie de ce bateau étant très nettement supérieure à celle de Fleur d'Avril, il ralentit bien avant l'écluse. Ceci nous laisse largement le temps de le rattraper et d'écluser avec lui. Au sortir de l'écluse le vent se fait tourbillonnant.Nous approchons du pont d'Andance (photo) et résumons verbalement les manoeuvres d'accostage.

    Le ponton d'Andancette se trouve sur la rive gauche en amont du pont. Il y a du courant et des tourbillons. Que se passera-t-il? sortiront-ils intacts de cet exercice périlleux? Vous le saurez en lisant le prochain épisode de notre saga de l'été.

    PS: Un de ces jours, je vous ferai un petit article sur le pont d'Andance. Vous verrez, ça vaut le détour.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :