• CROISIERE 2005 / MONTMERLE / LYON

    Entrée Aval de l'écluse de Couzon au nord de Lyon

    Ce qu'il y a de difficile avec la Halte Fluviale de Montmerle, c'est qu'elle est si jolie qu'on a pas très envie de la quitter. C'est assurement pour celà que mon "équipage" a particulièrement lambiné (1) ce 23 juillet au matin. Il était dix heures passées lorsqu'ils m'ont remis le nez dans le courant.
    Nous serions partis une petite demi-heure plus tard que celà aurait été aussi bien. En effet, quelques kilomètres en aval de Montmerle, nous avons croisé, dans une partie relativement étroite du chenal, un cargo fluvio-maritime , bien nommé "Tsunami". Moi qui ne suis qu'une "petite coquille de noix" j'ai été particulièrement chahutée par cette mastodonte remontant au nord à grande vitesse. Quand à mon équipage, inutile de vous dire qu'il était fermement accroché à tout ce qui pouvait représenter une prise solide. Pas question de faire des photos!! A propos si vous en avez une dans vos archives !!

    Au PK 31 , halte de mi-journée. A Trèvoux, pause repas, pause pêche à la ligne, pause balançoire, et pause sieste pour Michel.

    Au début de l'après-midi, il reste moins de 30 kms pour retrouver les "Kedsonnes" comme on dit dans la Capitale des Gaules. Au PK 17, l'écluse de Couzon nous temps les bras. Un peu après 17h Michel me glisse en douceur le long des quais au coeur de Lyon. Notre soirée et notre nuit seront, comme à l'aller, particulièrement agitées.

    A plus

    Fleur d'Avril

    -1-  Pour les québecois : Lambiner : prendre son temps. Oui nous aussi nous avons des expressions assez particulières.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :